Review VO : Teenage Mutant Ninja Turtles #24

241Quel beau jour que ce mercredi qui nous apporte notre quota de Tortues en comic-shop, nous pourrons ainsi retrouver TMNT New Animated Adventures #2 et, probablement le plus intéressant, la Villain Micro-Series #5 : Karai. En attendant les reviews de ces deux numéros, retour sur TMNT #24 publié le mois dernier. Troisième chapitre de City Fall, cette issue expose enfin au grand jour le plan d’Oroku Saki, tous les pions sont en place sur ce géant échiquier qu’est désormais New-York et il est bientôt temps pour ses adversaires de tomber sous ses coups. Toujours écrite par Tom Waltz avec l’aide de Kevin Eastman et dessiné par un Mateus Santolouco qu’on ne présente plus, nous retrouvons ici tout ce qui fait les bonnes tragédies : vengeance, alliés ambiguës, trahison et drame familiale. L’étau se resserre autour du clan Hamato et les choses ne semblent pas prêtes de s’améliorer !

TMNT #23 s’était terminé sur une note de suspens et de malaise. En effet nos héros sont jusqu’alors incapables de reprendre le dessus sur leur ennemi de toujours, Casey est toujours entre la vie et la mort, Leonardo a finalement succombé aux manipulation de Kitsune et est désormais le vassal de Shredder. Quant au reste des Tortues et de Splinter, ils se voient contraint de s’allier avec de vieux ennemis, Old Hob et Slash, une alliance improbable et qui peut se retourner contre eux à tout moment mais qui reste leur seule chance de pouvoir retrouver Leonardo.

A nouveau dans ce troisième chapitre, Waltz change la tonalité et on le ressent dès les premières pages, la tension est palpable, l’atmosphère lourde et pesante et l’on voit le clan Hamato se diriger inexorablement vers un énième piège tendu par Shredder. Rarement nous aurons vu nos héros aussi malmenés, trahis par leur sang et leurs nouveaux alliés avant que ceux-ci ne viennent finalement à leur secours au moment critique. Au final, ce qui est intéressant dans ce numéro, ce ne sont pas tant les Tortues Ninja, mais les différents acteurs qui composent cette lutte de pouvoir pour s’accaparer New-York et l’on se surprend à admirer tantôt les manigances d’Oroku Saki, tantôt le jeu discret d’Old Hob qui a  désormais toutes les cartes en main pour damner le pion à ses opposants, de même pour Karai qui développera ses propres motivations et qui n’iront pas forcément dans le sens de son grand-père. Tom Waltz développe à merveille les némésis des Tortues et sublime cette incroyable galerie d’ennemis. Il est en effet bien loin le temps où Shredder se faisait empaler dès les premières pages de TMNT, ici nous avons un brillant stratège dont la victoire est totale et dont les coups s’enchaînent avec intelligence et finesse, c’est un vilain qui n’a désormais plus rien à envier à des Lex Luthor ou Norman Osborn. Quid de Old Hob ? Le chat mutant qui enchaînait les échecs et subissait les trahisons de Stockman semble désormais mener la danse dans l’ombre, profitant de l’affrontement entre le clan Hamato et Oroku. Enfin l’ennemi que l’on découvre et qui intéressera le plus est sans aucun doute Leonardo, le voir aux couleurs du Foot Clan est un vrai régal ! Bien qu’on ne le voit que très peu la Villain Micro-Series #5 et TMNT #25 devraient réparer cette erreur et l’on a hâte de lire davantage de Dark Leo !

De son côté, Santolouco redevient le seul artiste du numéro et ce n’est pas pour déplaire : son style nous offre des planches plus belles les unes que les autres, l’issue étant principalement composée de scènes de combats, on ressent toute la puissance des assaillants ! La grâce de Karai ou la rage de Splinter ne peut que subjuguer le lecteur, les premiers fais d’armes de Dark Leo susciteront l’admiration et la crainte, de même pour Slash qui acquiert des allures de titan. On sent qu’un premier acte s’achève et que les plus terribles affrontements sont encore à venir et c’est un magnifique avant-goût que nous sert Santolouco dans ce numéro. Au-delà du côté épique, un peu d’humour vient se glisser dans toute cette noirceur, le comique de situation fait tout de suite mouche et c’est une véritable bouffée d’air frais pour le lecteur.

C’est un numéro très complet que ce TMNT #24 ! Mettant en place les pièces d’un puzzle commencé avec The Secret History of the Foot Clan et TMNT Annual #1, ce troisième chapitre est dans la digne continuation des précédents, visuellement parfait, irréprochable par son écriture, City Fall continue de surprendre et séduire. La suite dans TMNT #25 la semaine prochaine !

Publicités
Cet article, publié dans Comics VO, Reviews, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s