TMNT (2012) : The Gauntlet S01E09

01La série de Nickelodeon est nullissime. C’est vraiment la pire série animée et l’adaptation la plus dégoûtante d’un comic-book qu’on puisse imaginer … Non c’est juste que répéter inlassablement la même chose semaine après semaine peut s’avérer très vite lassant. Oui chaque semaine Nickelodeon a le culot de nous offrir un épisode encore meilleur que le précédent … Pourquoi ? A-t-on jamais vu ça ? Une chaîne de télévision qui se permet d’offrir à ses spectateurs de la qualité ? Bref, si on pouvait encore reprocher à la série d’avancer à tâtons, cette époque là est révolue. Avec ce neuvième épisode, « Le Défi », on passe les vitesses et on en prend plein les yeux …En effet si le Kraang et Shredder avaient été laissés de côté, ce n’était que partie remise puisqu’on ces deux ennemis redoutables s’en prendront aux Tortues le temps d’un épisode.

L’épisode commence de manière on ne peut plus trivial : Un pigeon muté et écoeurant au possible semble s’attaquer à April et nos jeunes héros à carapaces, on peut plus orgueilleux suite à leurs récentes victoires, décident d’en finir au plus vite faisant fi des avertissements de Splinter. Le pigeon mutant se trouve être un messager du père d’April lui demandant de fuir New-York, le petit groupe se lance alors dans une mission de sauvetage pour récupérer le détenu et en apprendre plus sur les plans du Kraang. Après moult péripéties nos Tortues échouent et se retrouvent enfin face à Shredder, essuyant l’humiliation du siècle et réchappant de peu au Destructeur.

Malgré un chargé pour les Tortues Ninja, le scénario de cet épisode reste bien ficelé, nous montrant avant tout que nos héros sont encore loin de maîtriser leur art et que beaucoup de chemin reste à parcourir avant de pouvoir tenir tête à leur némésis, une leçon d’humilité qui est bien douloureuse pour les Tortues
Autre élément important, la série semble avoir trouvé ses Bibop et Rocksteady avec Chris Bradford et Xever, mais ça, c’est pour le prochain épisode.

Si le point fort du précédent épisode était l’animation, un nouveau point fort se présente au spectateur : La bande son. Pas grand chose d’exceptionnel, le générique quelque peu modifié, et pourtant c’est un plaisir pour nos oreilles et le tout savamment conjugué à l’action nous offre des séquences exceptionnelles.

Il n’y a plus aucun doute désormais. Nickelodeon a bel et bien décidé de pourrir nos samedis matins avec une série qui ne cesse de s’améliorer de semaine en semaine grâce à une écriture qui sait être drôle tout en apportant la dose de maturité qui manque tellement à d’autres licences et son esthétique irréprochable est bien partie pour nous captiver encore de nombreuses années …

Publicités
Cet article, publié dans Reviews, Séries TV, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s